Bouée de Base contre Mollets Libres

Dans la continuité des diagrammes animés « Mise en boîte du Revenu de Base », voici une petite allégorie. Certains y reconnaîtront la soumission aux monnaies des banques1, puis la question absurde du financement du Revenu de Base2 quand on veut bien considerer les Monnaies Libres3.

Photo-BielMorro

Parlons un peu des Poissaï, ce peuple primitif perdu au milieu des océans et qui ne connaît pas la terre ferme. Ont-ils toujours vécu dans ces eaux chaudes et profondes ? En tout cas, ils se sont très bien adaptés, au point de développer une société complexe, traversée de nombreuses croyances. L'une d'elles, très ancienne, est littéralement ancrée en eux : un Poissaï doit vivre avec des boulets aux pieds pour ne pas s'abandonner à l'oisiveté. Dès son enfance, on lui inculque la peur de « vaguer à plat dos ».

Ainsi, toute sa vie, le Poissaï devra se démener pour ne pas couler. Enfin, pas tout à fait toute sa vie… A force de luttes et de revendications, des avancées sociales ont été obtenues. L'une d'elles s'appelle « Solidarité Générationnelle » : suivant que tu auras été un plus ou moins bon Poissaï, tu auras droit à une bouée plus ou moins bien gonflée pour finir tes jours.

Poser des boulets est une activité strictement réglementée. Seuls les bouéquiers ont ce droit. Ils sont parfois admirés, parfois haïs, souvent enviés. C'est un privilège qui, pour être conservé, demande beaucoup de travail. Sans trop céder à la simplification, disons que le bouéquier doit aider quelques ambitieux, les libérer d'un certain poids, mais pas trop ostensiblement. En retour, il compte sur leur loyauté. Depuis des temps immémoriaux, un système de pouvoir extrêmement pyramidal s'est mis en place. Et malheur à ceux qui sont tout en bas : ils sont montrés du doigt, stigmatisés, traités d'assistés et de profiteurs du système. Cette violence exercée du haut vers le bas de la pyramide devient cycliquement insupportable ; des boucs émissaires sont sacrifiés ; cela finit invariablement en bain de sang.

Aujourd'hui, une nouvelle avancée sociale se fait de plus en plus entendre : quelques-uns demandent l'instauration d'une « Bouée de Base », une bouée à laquelle tout le monde aurait droit, de la naissance à la mort, sans conditions, et suffisante pour vivre dignement. Ils interrogent : pourquoi celui-ci aurait droit à telle bouée, et celui-là à aucune ? Comment peut-on dire que certains sont plus méritants ? Qui en décide ? Sur quelle base ? Pourquoi une telle asymétrie ?

Cette idée fait l'objet de beaucoup de railleries. « Encore un truc d'assistés ! », « Et comment gonflez-vous tout ça ? ». C'est alors que des petites voix interviennent : Gonfler ? Mais gonfler quoi ? Gonfler des bouées qui vont compenser le poids des boulets ? Finalement, cette Bouée de Base ne manifeste-t-elle pas simplement le désir de se libérer des boulets ?

Mais le Poissaï a du mal à entendre ces petites voix, et cela même s'il demande par ailleurs l'instauration d'une Bouée de Base. L'assujettissement aux boulets est tellement profond, ancestral… Les schémas mentaux sont si bien gravés… Bon nombre des théories des Poissaï se révèleraient caduques dans un monde libéré de ces boulets. Peu sont prêts à abandonner ces théories, beaucoup ont construit toute leur vie autour d'elles. Ils en tirent, ou comptent en tirer un prestige qu'ils redoutent de perdre.

Alors tout espoir est-il perdu ? Bien au contraire. Car à tous les étages de la pyramide, une fois la petite voix entendue, elle tourne, lancinante : « Quelle délivrance ce serait si ces boulets disparaissaient… Quelle délivrance… »

Notes

  1. D'où vient l'argent que prêtent les banques ? « Elles le fabriquent elles-mêmes, avec autorisation de la Banque Centrale » – Bernard Marris, membre du conseil général de la Banque de France  :
    http://www.creationmonetaire.info/2014/04/tout-comprendre-sur-la-monnaie.html
  2. Le Revenu de Base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans condition de ressources ni obligation de travail  :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
  3. Dans les monnaies libres, « chaque membre est co-créateur de la monnaie sans rien faire, juste en étant membre de la Communauté monétaire »  :
    http://www.duniter.fr/presentation